fbpx
  • No Products in the Cart

Road Trip : 45 Jours au Nevada & Californie

Pour ces 75 jours au USA, j’ai émis 5166.32kg de CO2, compensés par l’achat de 6 teqCO2 d’une valeur de 126€ TTC 🌱

INFORMATIONS & UTILITÉS

Formalités : un passeport pour les Européens et les Suisses, valable 6 mois avant la date de retour
(avoir un billet retour ou de continuation est obligatoire).
Un visa est obligatoire, pour un séjour inférieur à 90 jours : l’ESTA.
Sa délivrance se fait dans les 72h et sa validité est de 2 ans au prix de 21$.
 Le passage à la douane est long : comptez 1 heure.

Devise : Dollar Américain (USD) / Décalage Horaire : -8h en été & -7h en hiver

Meilleure Saison : Le Nevada et la Californie sont tous les deux agréables en été ;
mais on préfère éviter la foule donc les mois de juin, septembre & octobre sont à privilégier.

Santé : Pas de vaccin obligatoire ou recommandé

Électricité : Vous trouverez du Type A, avec deux fiches plates ;
et également du Type B, celui qui possède trois fiches plates (pour ce type, l’adaptateur de Type A fonctionne).

Assurance Chapka : 210€ pour un Cap Assistance 24h/24 par personne pour 75 jours (2,80€ par jour) ; sans l’option annulation.
-10% avec MARION10 *Collaboration

Internet : une eSIM via Holafly (90 jours – illimité-5% avec MARIONBERTORELLO5) *Collaboration

PARCOURS & TRANSPORT

Quid des vols ? ✈️

Cette destination fait partie de notre Billet Tour du Monde.
Nos vols ont été opérés par American Airlines, de Cancún en passant par Los Angeles, jusqu’à Austin.
Nous n’avons pas fait de vol interne, mais au besoin, vous pouvez booker via Ulysse (-10€ avec PQ3EIM1HX).

Quid de la voiture ? 🚗

Pour visiter ces états, et les États-Unis de manière générale, il faudra vous équiper d’une voiture. Vous serez libres de vous arrêter pour contempler les paysages, faire vos photos et vous restaurer. Depuis des années, nous réservons via RentalCars.com. Cette fois-ci, nous choisissons la compagnie Alamo (que je recommande, la voiture était top). Nous avons payé 2030€ pour 2 pax pour 30 jours (avec Assurance Partielle : jusqu’à 2800€ de franchise). Comptez 40€ pour le plein (en août 2022).

Conseil : téléchargez l’app Maps.me pour vous déplacer sans utiliser vos données mobiles.

Carte réalisée par @elisegabrielled
ITINÉRAIRE & SPOTS

Ces 45 jours à travers le Nevada et la Californie,
font parti d’un road-trip global de 75 jours à travers six états des États-Unis.
Comme ce passage est quelque peu (très) long, j’ai préféré découper cet article avec des must-do
par “zone” pour une lecture plus fluide.

LAS VEGAS 🎰

1. VISITER LA DEATH VALLEY

Tarif : 80$ via le Pass America the Beautiful (80€)
30$ par véhicule (le prix ne change pas que vous soyez seul ou 5 dans la voiture),
25$ par moto et 15$ par piéton.
Durée : 2 jours (chaque ticket d’entrée est valable 7 jours)
Horaires : 24h/24, 7j/7

Saisonnalité

Il est préférable de visiter ce site d’octobre à mai pour éviter les plus fortes chaleurs.

Accès

Comptez 5h de route depuis Los Angeles et 2h au plus court depuis Las Vegas.

Carte d’identité

Située à l’est de la Californie, la Vallée de la Mort (Death Valley) est le plus grand parc national des USA. On pourrait comparer sa taille à celle de la Corse. Ses dunes de sable, son désert, ses roches colorées, ses canyons grandioses, sa faune et sa flore font de ce site un lieu à part entière à l’allure d’un véritable décor de Western. C’est aussi l’un des endroits les plus chauds et les plus secs des USA. En effet, le 10 juillet 1913, le record absolu de la température la plus élevée jamais enregistrée sur Terre a été constaté dans la Vallée de la Mort, à Badwater : 56.7 °C. Je vous déconseille d’y aller si vous craignez la chaleur. Pensez à prendre avec vous beaucoup d’eau et des vêtements / accessoires appropriés. Une voiture climatisée est un réel plus.

Points d’Intérêts

Ce parc est immense et il se divise en 4 zones à visiter.
Vous trouverez Funace Creek Area avec de nombreux panoramas, des coins parfaits pour les grimpeurs, Badwater (le point le plus bas d’Amérique du Nord, -85m d’altitude), de magnifiques roches érodées… À environ 5 miles de Funace Creek, je vous conseille de faire un tour à Zabriskie Point, une vue emblématique de la Vallée de la Mort et un lieu de prédilection pour admirer le lever et le coucher du soleil. Ensuite, vous pourrez découvrir Scotty’s Castle Area et son château de style hispanique, ses dunes de sable… La 3e zone se nomme Stovepipe Wells Area. Elle regroupe également des dunes de sable, un joli canyon, une ville fantôme. Enfin, découvrez Panamint Springs Area, la zone la plus verte du parc. Vous pourrez y admirer de belles cascades (Darwin Falls), un petit miracle au beau milieu de ce site, ainsi que d’incroyables points de vue sur la Death Valley et les paysages alentour. 

2. DÉCOUVRIR LES 7 MAGIC MOUTAINS

Vous le savez, je suis toujours en quête de coins insolites et cette oeuvre éphémère en plein milieu du désert n’a pas pu échapper à ma curiosité. Cette structure colorée et si atypique de l’artiste russe Ugo Rondinone attire des voyageurs du monde entier. Ces 7 tours sont composées de pierres de plusieurs tonnes peintes de jolies couleurs vives. À moins de 20 minutes de Las Vegas, le détour en vaut la peine. Que vous veniez de Las Vegas ou de Los Angeles, des panneaux indiquent parfaitement la direction.

3. JOUER AU CASINO AU VENETIAN

Ce casino se dit être un hommage à l’opulence, à la chaleur et à la joie de vivre italienne animant chaque jour le lieu. Situé au sein même du Venetian, un des complexes hôteliers de luxe de Las Vegas, vous serez émerveillé par la splendeur de cet établissement. 

4. VOIR LE SHOW DES FONTAINES DU BELLAGIO

Musiques, eau et lumières s’accordent pour proposer une performance audiovisuelle spectaculaire avec ses incroyables fontaines. Le but est de séduire vos sens. Pour le coup, ça a bien fonctionné avec nous. Chaque représentation est unique dans son expression et dans son interprétation. 

5. LOUER UNE CADILLAC DES ANNÉES 60

Que diriez-vous de visiter Las Vegas à bord d’une voiture, incroyablement jolie, aux couleurs pastel et tout à fait mythique ? Nous en rêvions et nous l’avons fait. Une expérience originale et inoubliable via Vegas Vintage Rentals : Brett est adorable et fait une totale confiance face à ces bijoux qui pour certaines valent une petite fortune.

6. MARCHER SUR LE STRIP

Prenez du temps pour vous promener dans Las Vegas Boulevard, autrement dit le Strip de Las Vegas, la rue la plus connue de la ville. Vous y trouverez les casinos et les hôtels les plus célèbres du coin. L’atmosphère y est absolument unique, surtout la nuit tombée !

7. ALLER AU NIGHTCLUB MARQUEE

Situé à l’intérieur du Cosmopolitan sur le Strip, avec plus de 5000m2 de surface, un rooftop et les meilleurs DJ du monde, le Marquee est la boîte de nuit à ne pas manquer si vous aimez sortir.

8. TRAVERSER LA VALLEY OF FIRE

Tarif : 10$ par véhicule du Nevada & 15$ par véhicule du (non) Nevada
Durée : 2 heures (chaque ticket d’entrée est valable 7 jours)
Horaires : 24h/24, 7j/7

Si vous arrivez de Las Vegas, il vous suffit de vous diriger vers le nord sur l’Interstate 15. Ce petit parc abrite des roches ocres impressionnantes, des arbres pétrifiés, mais aussi des pétroglyphes datant de la préhistoire. Il est le plus ancien parc national du Nevada (1935). Vous pourrez tout simplement faire la traversée, une randonnée ou encore pique-niquer sur place.

9. SE FAIRE TATOUER CHEZ CHERIE INK

Cette jeune tatoueuse Cherie est adorable ! Elle ouvre bientôt son salon sur Las Vegas. Elle arbore des traits fins, dans un cadre stérile mais agréable, avec une douceur incroyable. À partir de 90$.

10. FAIRE DU SHOPPING AU CAESARS PALACE

Vous trouverez les marques les plus populaires et les plus luxueuses du monde avec environ 160 magasins et restaurants.

Où dormir (du plus haut de gamme au moins haut de gamme) :

> The Venetian Resort Las Vegas228€ la nuit

Avec son emplacement parfait à distance de marche de tous les points d’intérêts de Las Vegas, The Venetian est un très bon choix pour votre séjour à Las Vegas. Le musée Madame Tussauds est à deux pas. L’aéroport McCarran de Las Vegas se trouve à 15 minutes de route. Cet hôtel 5* possède des suites spacieuses, plus de 40 restaurants, 10 piscines et un magnifique casino. 

> Polo Towers by Diamond Resort250€ la nuit

Un lieu fait pour vous reposer pendant vos vacances à Las Vegas, car il ne possède pas de casino tout en étant à proximité du célèbre Strip. Les chambres sont bien équipées et certaines proposent un balcon privé avec vue sur la ville et la montagne. L’hôtel dispose d’une piscine extérieure, d’un jacuzzi et d’une salle de sport. L’aéroport McCarran de Las Vegas se situe à seulement 4km. 

> Harrah’s Las Vegas81,50€ la nuit

Toujours sur le célèbre Strip de Las Vegas, le Harrah’s Las Vegas (le seul hôtel violet, vous ne pourrez pas le louper) propose un spa, une piscine, pas moins de 6 restaurants et un casino. Rejoignez l’aéroport McCarran de Las Vegas en moins de 10 minutes. C’est de loin le meilleur rapport qualité / prix par rapport aux deux autres (avec un self check-in et check-out) !

Où manger ?

C’est certainement à Las Vegas que nous avons le plus mal mangés de ces deux états…
Mais bon, on a quand même réussi à vous trouver deux pépites :

> Chica : Et voici un incontournable de Las Vegas ! On ressent l’amour pour la cuisine latine à chaque bouchée. Le menu proposé est influencé par le Venezuela, le Pérou, le Brésil, le Mexique, l’Argentine… Les plats sont appétissants et succulents, alors foncez ! Le week-end, un brunch très sympa est proposé. 

> Canaletto : Plongez dans une cuisine italienne de grande qualité ! En plus des grillades, des pizzas ou encore des pâtes excellentes, le service est irréprochable. Surplombant le Grand Canal au Venetian Resort, le Canaletto possède un très bon emplacement. Le cadre est grandiose. Petit plus pour le serveur qui parlait français aussi 🙂

ROUTE 66 🏍

Cette mythique route est devenue célèbre car c’est la plus vieille route goudronnée des USA. Elle traverse au total 8 états (de l’Illinois à la Californie) ! Aujourd’hui, certaines parties sont entretenues tandis que d’autres sont devenus de réelles villes fantômes. Pour traverser cette route à l’américaine, nous avons réalisé un rêve : la visiter aux mains d’une Harley Davidson
(louée chez Eagle Riders que je recommande vivement).

1. VISITER SELIGMAN

Créée en 1896, la ville de Seligman est un incontournable si vous passez par la Route 66. Elle doit son nom à des banquiers de New-York ayant participé au financement de la ligne ferroviaire du secteur. Je vous conseille de faire un petit tour au Visitor Center et sur Chino Street pour vous imprégner de l’esprit Western régnant dans le coin. 

Où dormir : The Postcard Motel 88€ la nuit

Situé dans la petite ville de Seligman, à quelques minutes des restaurants, ce motel propose des chambres tout confort sur la route 66.

Où manger : Westside Lilo’s Cafe

Et si vous décidiez de faire une halte à Seligman, sur la route historique 66, pour déguster de bons burgers, des schnitzel, des cinnamon rolls ou encore les fameux carrot cakes de Lilo. Explosion de saveurs garantie !

2. DÉCOUVRIR PIONEERTOWN

Je rêvais de découvrir une ville de style Western des années 1880 et c’est chose faite. Pioneertown est une ancienne ville de l’ouest réarrangée comme un décor de film des années 1940. Un groupe d’investisseurs hollywoodiens est à l’origine de cette transformation impressionnante. Plus de 50 films et émissions télévisées ont été tournés ici dans les années 1940-1950. La visite peut se faire en une heure. Une expérience sympa si vous passez dans le coin, surtout que c’est gratuit. Entre avril et octobre, vous pourrez y voir des spectacles de rue reproduisant des scènes de fusillades dans la rue principale. Petite astuce : si vous souhaitez séjourner au Pioneertown Motel, prenez-vous-y à l’avance, car les événements de la région en font un hôtel très prisé notamment lors de Coachella, du Stagecoach Festival ou du Desert Stars Festival.

3. ARPENTER JOSHUA TREE

Tarif : 80$ via le Pass America the Beautiful (80€)
30$ par véhicule (le prix ne change pas que vous soyez seul ou 5 dans la voiture),
25$ par moto et 15$ par piéton.
Durée : 1 jour (chaque ticket d’entrée est valable 7 jours)
Horaires : 24h/24, 7j/7

Accès

Vous êtes à 140 miles de Los Angeles et à 215 miles de Las Vegas. 3 entrées vous permettent d’accéder au parc national : à l’ouest, au nord et au sud. Les 3 routes se rejoignent au sein même du parc. Vous pouvez ainsi arriver par une entrée et ressortir par une autre.

Saisonnalité

Il est préférable de visiter ce site d’octobre à mai pour éviter les plus fortes chaleurs. Le printemps est une période de choix pour visiter Joshua Tree. Les chaleurs peuvent monter jusqu’à 40 degrés à l’ombre, sachant que l’ombre y est rare. Ainsi, pensez à prendre suffisamment d’eau et à vous équiper correctement (chapeau, crème solaire…)

Carte d’identité

À la croisée de deux écosystèmes désertiques distincts, le Mojave et le Colorado, vous trouverez le parc national de Joshua Tree en Californie. Sa faune et sa flore y sont absolument fascinantes tout comme sa géologie. À la nuit tombée, le paysage devient encore plus merveilleux. Venez découvrir par vous-même les splendeurs des plus de 3000 km2 de Joshua Tree. Cette zone est très aride

Points d’Intérêts

Vous trouverez de nombreux points de vue et départs de randonnées dans l’ensemble du parc. Je vous recommande vivement de faire un tour à Cap Rock. Une petite boucle pavée vous permet d’accéder facilement à cette pile de blocs monumentale et son rocher en équilibre au sommet. Dirigez-vous ensuite vers le Cholla Cactus Garden avec ses magnifiques cactus aux épines jaunes entrelacées. Le lieu est superbe, mais ne touchez surtout pas aux épines, même aux plus petites. Vous risqueriez de regretter… Si vous avez terminé votre visite de Joshua Tree, partez à la découverte de Rice. Cet endroit est devenu célèbre pour son arbre à chaussures (Rice Shoe Tree) tout à fait original. Ce tamaris isolé, au sud de l’autoroute 62, se voit recouvert de chaussures de voyageurs à destination ou en provenance du fleuve Colorado.

4. DORMIR DANS UNE AIRSTREAM BY AUTOCAMP

Quelle expérience emblématique que de dormir dans une AirStream by Autocamp au sein du vaste et pittoresque désert de Joshua Tree ! Ces logements insolites sont parfaits pour une escapade romantique ou un séjour en solo niché dans la nature. Chaque AirStream est équipée d’un salon lumineux, d’un lit confortable et d’une kitchenette entièrement fonctionnelle. Pour ma part, ce furent 2 nuits paisibles et inoubliables. Une véritable parenthèse enchantée que j’ai hâte de tester dans d’autres parcs, car le concept est également disponible à Sequoia, Zion ou encore Yosemite338€ la nuit

5. PRENDRE LE TEMPS À PALM SPRINGS

Palm Springs est une station balnéaire populaire depuis de nombreuses années grâce à son climat privilégié, ses sources chaudes naturelles, ses hôtels, ses restaurants ou encore ses terrains de golf. D’ailleurs, depuis les années 1930, de nombreuses célébrités ont décidé d’investir dans cette région pour des vacances calmes et ensoleillées.

> Palm Springs City Hall : L’hôtel de ville est une étape phare lors d’un passage à Palm Springs. Cette icône de l’architecture moderne du milieu du siècle est un véritable plaisir pour les yeux. 

> Sierra Madre Road : C’est dans cette petite ruelle que vous trouverez toutes les portes colorées que vous avez dû voir sur Instagram 🙂 Faites attention de ne pas déranger le voisinage !

> Desert Hills Premium Outlets : À 20 minutes de Palm Springs, rendez-vous dans ce magasin d’usine, qui abrite la plus grande collection d’articles de luxe de Californie, pour vous procurer des marques telles que Bottega Veneta, Saint-Laurent… à des prix attractifs (ou pas).

> Rancho Super Car Wash : En 1951, les frères Anderson inventèrent à Seattle le lavage automatisé pour nettoyer les voitures en toute tranquillité. Ils utilisèrent cet éléphant rose pour leur signalétique et ce fut un grand succès. Les personnes ayant connu l’origine de la société ressentent une bonne nostalgie en voyant ces panneaux. C’est pourquoi celui du Rancho Super Car Wash est un favori local depuis les années 1960. Il est devenu de plus en plus populaire et les voyageurs du monde entier viennent le photographier. On adore son côté vintage ! Il est situé sur l’Autoroute 111 près de l’intersection d’Indian Trail

Où dormir ? Au Sonder V Palm Springs106€ la nuit

Au pied des montagnes de San Jacinto, le Sonder V Palm Spring offre un environnement moderne et minimaliste. Il possède deux piscines extérieures et un jacuzzi. Le restaurant en bord de piscine est très agréable. Cet hôtel est très bien situé dans Palm Springs. Vous séjournerez à environ 3km du golf O’Donald et du Centre de Conventions. L’aéroport international est à 6km.

6. FAIRE UN STOP AU ROY’S CAFE & MOTEL

Situé à Amboy, sur la Route 66, ce fut d’abord une station-service nommée Roy’s Garage (1938). C’est ensuite la fille de Roy, Betty, qui décida de transformer le lieu en café. L’affaire est restée dans la famille jusqu’en 2000 environ. En 2003, un philanthrope, Albert Okura, racheta le Roy’s Motel & Cafe. Vous pouvez y passer lors de votre séjour dans le coin pour y boire un verre, prendre une petite collation, acheter des souvenirs dans la boutique ou visiter l’ancien motel abandonné. C’est un lieu tout à fait mythique !

SEQUOIA PARK 🌳

Tarif : 80$ via le Pass America the Beautiful (80€)
35$ par véhicule (le prix ne change pas que vous soyez seul ou 5 dans la voiture),
30$ par moto et 20$ par piéton.
Durée : 2 jours (chaque ticket d’entrée est valable 7 jours)
Horaires : 24h/24, 7j/7

Accès

L’entrée s’effectue depuis le sud par la Highway 198 ou depuis l’ouest par la Highway 180. Un système de navettes gratuites est disponible en été à Giant Forest et à Lodgepole.

Saisonnalité

Il est préférable de visiter ce site de juin à septembre pour bénéficier d’un climat doux et plus sec que le reste de l’année.

Carte d’identité

Lorsqu’on entend parler de Sequoia Park, on s’attend forcément à voir des séquoias. Vous ne serez pas déçu avec le General Sherman Tree ! Il est l’arbre vivant le plus grand et l’organisme vivant le plus volumineux du monde avec ses 83 mètres de haut, ses 1385 tonnes, ses 31 mètres de diamètre et enfin son épaisseur d’écorce de plus d’un mètre. Il a entre 2300 et 2700 ans. Vous pourrez l’admirer en empruntant les nombreux sentiers permettant de s’en approcher. En plus de ses magnifiques séquoias, Sequoia Park regorge d’immenses montagnes, de canyons et de cavernes grandioses. 

Points d’Intérêts

Le Sequoia National Park est composé de 3 secteurs différents avec Foothills au sud, Mineral King au sud-est, et Giant Forest / Lodgepole au cœur du site. Voici 3 incontournables lors de votre visite du parc :

> Colonel Young Tree : En 1903, les Buffalo Soldiers qui supervisaient le Sequoia Park organisaient un repas de fin de saison. Un résident local souhaitant nommer un arbre pour son capitaine, Charles Young, mais ce dernier préférait humblement attendre quelques années pour être certain de mériter cet honneur. En 2003, lors d’une cérémonie de ré-inauguration, le directeur adjoint du NPS, avec l’approbation de la foule, a décidé de nommer un séquoia au nom du Colonel Young. La cérémonie eut lieu à l’été 2004. Partir à la découverte de ces deux arbres avec cette belle histoire en tête est un vrai plus !

> Bear Hill Trail : Une aventure incroyable vous attend au coeur d’une forêt de séquoias et d’un sous-bois luxuriant. Vous aurez peut-être l’occasion de croiser des habitants de la forêt (ours, cerfs…). Cette promenade en pleine nature est plutôt courte et facile même si de notre côté nous avons été déçus de ne voir aucun animal, même au petit matin…

> Congress Trail : Cette boucle commence à l’arbre General Sherman et continue jusqu’à une impressionnante forêt de séquoias. Pour suivre la randonnée, restez toujours sur le sentier goudronné sur votre gauche. De nombreux visiteurs font demi-tour au Sherman Tree alors que quelques centaines de mètres après l’arbre, le paysage est tout aussi beau et l’ambiance remarquablement calme. C’est mon trail favori de ce parc !

Où dormir ? Au Motel 6106€ la nuit

Le choix pour se loger au Parc National de Sequoia n’est pas évident… Tous les établissements les plus proches sont pris d’assaut des mois à l’avance et valent une petite fortune. Vous trouverez cependant le Motel 6, une chaine californienne réputée pour ses tarifs raisonnables. Ce n’est pas du grand luxe, mais l’emplacement est un réel plus à 45 minutes environ de l’entrée du Sequoia Park. Les chambres sont confortables et bien équipées. L’hôtel dispose d’une piscine. Vous ne pourrez pas le manquer : c’est un immense établissement où vous pourrez garer votre voiture juste devant votre chambre. 

SAN FRANCISCO 🌁

Cette ville unique m’en a mis plein la vue grâce à ses multiples facettes ! Avec la ruée vers l’or, San Francisco a connu de nombreuses vagues d’immigration et un passé maritime très riche. De nombreux quartiers émergent au fil des années. Voici quelques spots et bonnes adresses pour découvrir la ville du Golden Gate Bridge sous le meilleur angle.

Tip : nous sommes restés 4 jours et j’avais organisé les visites par quartier pour pouvoir tout faire à pied et ne pas dépasser les 5 spots par jour pour s’imprégner de l’ambiance particulière de cette ville.

California Street : Vous voici sur l’une des artères principales de la ville. Elle s’étend sur 54 blocs avec plus de 8,4km de longueur. Elle relie le quartier des affaires au Lincoln Park. Pour refaire la fameuse photo du cable car et la vue au loin, rendez-vous à l’intersection entre Powell Street & Stockton Street.
Japantown : Il compte parmi les 3 Japantown restants aux États-Unis. L’art et la culture du Japon sont maintenus ici depuis les années 1860. Vous trouverez des artistes de renommée mondiale, des interprètes, de bons restaurants et des articles à vendre comme au Japon. Il y en a pour tous les goûts !
Painted Ladies : C’est l’un des endroits les plus photographiés de San Francisco et c’est un véritable régal pour les yeux. Ces maisons victoriennes sont parfaitement alignées avec pour arrière-plan les gratte-ciel de San Francisco. Leurs couleurs vous feront sans aucun doute chavirer. 
The Haights-Ashbury : Ce quartier fut l’épicentre du mouvement hippie des années 60. Adossé au Golgen Gate Park, Haight-Ashbury est un quartier agréable et haut en couleur. Flower Power, Summer of Love… Plongez dans l’ambiance hippie de l’époque !
The Embarcadero & Pier 7 : Ce quartier est certainement le plus animé et le plus pittoresque de San Francisco. The Embarcadero est idéal pour une promenade à l’air marin. Cette belle jetée offre une vue magnifique sur le Bay Bridge (le pont blanc). Les locaux y pêchent et aucun bateau n’est amarré sur la jetée. Cela permet de prendre de jolies photos.

Coit Tower : Cette colonne de béton blanc s’élève du haut de Telegraph Hill et depuis son achèvement en 1933, elle est un véritable emblème de San Francisco. Sa plate-forme d’observation, accessible par ascenseur, vous offre une vue à 360 degrés sur l’ensemble de la ville. Expérience que l’on n’a pas faite car elle coûte 16$ par personne !
Chinatown : Ses lanternes, ses pagodes, ses magasins d’épices, son histoire, sa gastronomie… Le quartier chinois vous dépaysera sans le moindre doute. Fondé en 1848, il est le plus vieux quartier chinois d’Amérique du Nord
Palace of Fine Arts : C’est dans le cadre de l’exposition internationale de Panama-Pacific que le Palace of Fine Art fut érigé par l’architecte Bernard Maybeck. Ce bâtiment de style classique et d’inspiration gréco-romaine est situé dans le Marina District. Il abrite aujourd’hui l’Innovation Hangar, un espace dédié à l’innovation, mais aussi à des expositions.
Marshall’s Beach : Pour une expérience isolée, je vous conseille cette plage, qui est certainement la plus belle des plages de San Francisco. Située au nord de Baker Beach, elle offre des vues spectaculaires sur l’océan Pacifique.
Golden Gate Bridge : Plus de 10 millions de visiteurs par an viennent admirer la beauté du Golden Gate Bridge, ses câbles impressionnants, sa couleur reconnue internationalement et son style unique. Depuis – Battery Spencer, le point de vue que l’on retrouve sur les milliers de photos, découvrez le pont sous un nouvel angle. Je peux vous garantir une expérience sensorielle impressionnante avec les couleurs, la lumière (notamment au coucher de soleil) et le son bourdonnant. C’est sans aucun doute l’un de mes endroits favoris de San Francisco.

Pier 39 : Cette jetée a été aménagée en centre commercial. Elle offre une jolie vue sur l’île d’Alcatraz et le pont du Golden Gate. De nombreuses attractions y sont proposées notamment le restaurant Bubba Gump Shrimp Company inspiré du film Forrest Gump. Petite anecdote, la Pier 39 apparaît dans Grand Theft Auto : San Andreas sous le nom de Pier 69.
Fisherman’s Wharf : Voici le quai des pêcheurs de San Francisco ! Si vous êtes à la recherche d’une bonne ambiance maritime, vous êtes au bon endroit. Vous pourrez même y apercevoir des phoques. Profitez de croisières dans la baie, d’excursions, de restaurants et de boutiques directement sur place.
Russian Hill : Ce quartier résidentiel offre de magnifiques vues sur la baie grâce à ses nombreuses collines. Son nom provient du temps de la ruée vers l’or. À cette époque, les nouveaux habitants découvrirent un ancien cimetière dans lequel des corps de soldats russes sont enterrés. Le cimetière a été déplacé depuis, mais le quartier garde le nom de Russian Hill.
Lombard Street : Elle est devenue la rue la plus prisée de San Francisco et pour cause, c’est la route la plus sinueuse de tous les États-Unis ! Je n’ai pas trouvé grand charme à la rue en elle-même, en revanche, elle offre une belle vue.
North Beach : En plein coeur de la ville, North Beach est niché en haut d’une des 40 collines de San Francisco. Une fois en haut, vous trouverez le quartier le plus italien des USA avec ses nombreux restaurants et ses terrasses ensoleillées.

Union Square : Vous voici dans la zone commerciale la plus réputée de San Francisco. Elle est nommée ainsi, car elle a été un lieu important de manifestation en soutien à l’armée pendant la Guerre civile. De nombreux concerts et événements sont organisés ici. Aussi, vous pourrez y faire vos achats dans les boutiques les plus prestigieuses du monde (Louis Vuitton, Gucci, Dior, Versace, Chanel…). À Noël, la place déploie un immense sapin ainsi qu’une piste de patinage.
Mission District : Mission District est le quartier le plus latino de la ville. Il a longtemps été considéré comme le quartier le plus dangereux de San Francisco. Avec le temps, il est devenu de plus en plus touristique et ses peintures murales attirent chaque année un peu plus de voyageurs. Partez à la conquête du monde du street-art de San Francisco et admirez des oeuvres exceptionnelles !
Castro : Ce quartier représente le coeur de la communauté gay de San Francisco. Il s’inscrit dans la lutte pour la reconnaissance de cette communauté. Un lieu chic, déluré, coloré, toujours dans le style victorien avec de magnifiques maisons.
Twin Peaks : C’est tout simplement l’une des plus belles vues de San Francisco. À environ 280m d’altitude, c’est le deuxième point le plus haut de la ville après le Mont Davidson. Il est plutôt judicieux d’y aller en voiture. Le parking au sommet est gratuit.

OCEAN DRIVE ou ROUTE 1 🌊

C’est ici que l’on entame notre descente jusqu’à Los Angeles.
Vous pourrez y accéder en seulement 6 heures si vous prenez l’autoroute, mais ça serait bien dommage, car la route qui borde l’Océan Pacifique est sublime. Voici quelques exemples de stops (du Nord au Sud) que nous avons fait en 3 jours.

Poplar Beach : Située vers Half Moon Bay, au bout de Poplar Street à l’ouest de la route 1, cette plage est prisée par les familles, les propriétaires de chiens et les cavaliers. Un sentier escarpé mène à cette grande plage de sable entourée de falaises sur lesquelles il est tout à fait possible de randonner. 
Pigeon Point Lighthouse : Ce phare pittoresque se trouve vers Pescadero, au bord de la falaise, dans un cadre idyllique. Il est géré par la garde côtière américaine. Vous pouvez vous promener gratuitement sur le site. Vous pourrez apercevoir différentes espèces d’oiseaux, des éléphants de mer ou encore des baleines grises migrant au-delà de ce point entre janvier et avril.
Ano Nuevo State Park : Mettez un pied dans ce parc de plus de 1700 hectares. Ano Nuevo State Park est surtout connu pour les éléphants de mer qui se rendent chaque année dans la région. Il est également possible de se promener sur la plage et de pique-niquer sur l’une des aires dédiées à cet effet. Le parking est payant : 10$ par véhicule.
Davenport Pier Beach : Les voyageurs descendent sur cette plage pour admirer les arches de fondations de la jetée s’étendant dans les vagues. La surface de la jetée a disparu depuis des années ce qui rend cet endroit mystérieux et très photogénique.
Natural Bridge State Beach : Ce lieu est un véritable refuge pour les papillons monarques hivernants. Avec sa crique de sable, ses bassins, son sentier naturel traversant la réserve de papillons, le Natural Bridge State Beach est un lieu hors du temps.
Santa Cruz Beach Boardwalk : Fondé en 1907, ce parc d’attractions en bord de mer est le plus ancien de Californie. Le cadre est réellement unique !
Cannery Row : Situé à Monterey, ce lieu captive les visiteurs du monde entier de par son charme et son histoire. Ses hôtels luxueux, ses restaurants attrayants et ses boutiques captivantes font de Cannery Row l’endroit parfait pour s’imprégner de la culture et de la beauté de Monterey.
Old Fisherman’s Wharf : Dans un cadre magnifique surplombant la baie de Monterey, le Old Fisherman’s Wharf abrite des restaurants primés, des boutiques, un théâtre et permet l’observation de baleines, la pratique de la pêche et de la voile.

Bixby Creek Bridge : Ce pont en arc en béton armé permet à la California State Route 1 de franchir Bixby Creek. Il apparaît dans le jeu Grand Theft Auto V: San Andreas et dans la scène d’ouverture de la série Big Little Lies.
Piedras Blancas : C’est LE spot pour observer des éléphants de mer facilement ! Ils ont élu domicile sur une dizaine de kilomètres de côte sur Central California, proche de San Simeon.
Morro Rock et sa plage : Morro Rock est un monument historique d’état qui s’est formé il y a environ 23 millions d’années. Le rocher a été désigné sanctuaire d’oiseaux pour le faucon pèlerin notamment. Morro Rock Beach est une plage avec des dunes de sable et un océan régulièrement agité. De nombreux tournages commerciaux, des mariages ou encore des festivals sont organisés ici. Vous pouvez passer votre chemin si vous êtes pressés…
Stearns Warf : Welcome to Santa Barbara ! Mon coup de coeur de cette route. Les vues et les sons en bord de mer sont exceptionnels par ici ! C’est le plus ancien quai en activité de Californie, mais aussi l’endroit idéal pour profiter du soleil et du Pacifique. Vous trouverez des boutiques de vêtements et de souvenirs uniques, des vendeurs de glaces, 3 bons restaurants avec des fruits de mer fraîchement pêchés, mais aussi une salle de dégustation de vins locaux avec une vue imprenable à 360 degrés. 
Funk Zone : Tout près de Lower State Street et du bord de mer, ce quartier est très dynamique. La zone piétonne abrite d’incroyables restaurants, des salles de dégustation de vin, des brasseries, des boutiques, des galeries, des collectifs créatifs, des hôtels… Vous pourrez y trouver la Pink Wall (pas celui de LA, mais il est encore mieux) ou d’autres lieux comme le Paseo Nuevo Stairs.

LOS ANGELES 🎥

Je vous arrête tout de suite… LA, n’a pas vraiment été le coup de coeur que j’attendais. Mais bon, plus on a d’attente plus on est déçus, non ? J’ai trouvé cette ville très chère pour ce qu’il y a à voir et à faire et également très peu sécurisée… Néanmoins, si vous y passez votre chemin, il y a des expériences à faire et des choses à voir ! Voici mon Top 7.

1. VENICE BEACH & SON QUARTIER

Située entre deux criques (Pilarcitos et Frenchmans), cette plage est un lieu iconique de la côte avec ses palmiers et ses couchers de soleil aux couleurs exceptionnelles. S’étendant sur Windward Avenue à Pacific, le Venice Beach Sign est une réplique moderne de celui installé à l’origine en 1905 par le légendaire Abbot Kinney. Il a d’ailleurs donné son nom à ce long boulevard qui regroupe le monde de la mode, de l’art et de la gastronomie à quelques minutes seulement de la plage. Ce qui m’a vraiment marquée ici, c’est l’ambiance cool de ce lieu avec ses nombreux studios de yoga et ses cafés/restaurants healthy : s’il ne faut retenir qu’un endroit, c’est celui-là.

2. MELROSE & SES FRIPES

Chaque dimanche se tient un immense marché aux puces dans ce quartier de Melrose (j’adorais la série du même nom étant plus jeune) ! Nous y sommes allés la semaine et même sans ça, nous avons adoré nous perdre dans ces ruelles composées de boutiques vintages et Made in China à la fois. Je ne sais pas si on peut dire que c’est un quartier d’hipsters, mais en tout cas vous pourrez y trouver aussi des salons de tatouages et des pièces hors de prix (comme un tee-shirt imprimé avec les Beatles à 75$ alors qu’il doit en coûter 5 à fabriquer). Je l’ai associé au shopping, mais un autre quartier pour ça : Los Feliz 😉

3. SANTA MONICA & SON PIER

Une petite pépite de Los Angeles, mais que finalement j’associe plus à l’intersection de la Route 1 et de la Route 66 (c’est ici que cette dernière s’arrête). Cet endroit est surtout devenu connu avec son pier, qui est plus petit que ce que l’on pense et sa grand roue du Pacific Park. Cette station balnéaire a un vrai charme et vous éloigne de la fougue du vrai LA. Nous l’avons fait en sunset, la lumière est incroyable, mais vous pourrez également y passer la journée entière avec sa plage situé juste à côté.

4. DOWTOWN

Ce quartier, qui n’est autre que le centre de Los Angeles, est souvent boudé par les touristes. Jugé “dangereux” peu de personne s’y aventurent ; et je trouve ça bien dommage, car nous avons adoré notre mini-semaine là-bas. Vous y trouverez beaucoup de musées, de restaurants et de cafés (foncez au Grand Central Market). C’est aussi ici que se trouve Chinatown, petit mais mignon et vous avez aussi le Walt Disney Concert Hall dont l’architecture est à voir de l’extérieur.

5. BEVERLY HILLS & SES RESIDENCES

Je rêvais de voir ce quartier si mythique de ma jeunesse, que l’on voyait dans beaucoup de séries américaines ! Et finalement, j’ai été assez déçue… Sauf si vous adorez baver devant des maisons hors de prix (qui n’ont, selon moi, pas beaucoup de charme) vous n’aurez rien à y faire ni à découvrir par ici. Par contre un endroit où il faut absolument passer une fois dans sa vie et que j’ai adoré, c’était… sur Rodéo Drive ma poule (si tu n’as pas le ref, désolée, je ne peux pas refaire toute ta culture cinématographie hahaà.

6. HOLLYWOOD & SON SIGNE

Voici un autre endroit que j’attendais avec impatience en cinéphile que je suis ! Mais aussi en amoureuse des trails et compagnie, car si vous voulez voir le fameux panneau HOLLYWOOD il vous faudra un petit effort mais ça vaut vraiment le coup, surtout au lever du soleil. Tapez Lake Hollywood Park sur Google Map pour avoir la même vue que sur nos photos. C’est aussi dans ce quartier que vous pourrez voir le célèbre Walk of Fame, et ça je vous le conseille plutôt une fois la nuit tombée.

7. UNIVERSAL STUDIOS & SON PARC

D’autres quartiers sont sympathiques à voir comme West Hollywood, mais n’ayant pas accroché avec l’atmosphère de la ville, j’avais envie de flâner et de découvrir des petites choses par ci, par là ! Et si comme moi, vous aimez les sensations et le cinéma, n’hésitez pas à partir à la découvrir des Studios Universal. Ils coûtent une petite fortune (300€ pour 2) mais la visite d’une heure est incroyable et les attractions dans le monde d’Harry Potter, des Simpsons & co sont tops ! Arrivez tôt, sinon vous n’aurez pas le temps de tout faire…

Où dormir ? Au The Maybourne – 1750€ la nuit

Cet hôtel est exceptionnel ! C’est l’un des rares se trouvant dans une aussi grande ville qui arrive à ce standing. On a pu tester le spa ; je l’ai classé dans mon Top 3 Mondial tellement j’ai encore la sensation du soin sur mon visage. Si vous ne pouvez / ne souhaitez pas vous offrir une nuit dans ce palace situé directement sur Rodéo Drive, je vous conseille très fortement de venir tester le restaurant The Terrace : coup de coeur pour leurs pâtes à la truffe, la carte des vins est incroyable et le service impeccable. *Collaboration

Où manger ?

Alors là, je peux vous faire un vrai guide des endroits où bien manger à LA (et il y en a).
Voici mes adresses favorites et vous en trouverez plein d’autres directement sur ma Mapstr.

Pour les déjeuners et dîners : Sari Sari (Downtown), Kazu Nori (Downtown), The Butcher’s Daughter (Venice), Honey Hi (Echo Park), L’Antica Pizzeria Da Michele (Hollywood).

Pour les goûters et cafés : Donut Friend (Downtown), Blue Bottle (Downtown), Loco Coco (Venice), Salt & Straw (Venice), Little Lunch (Venice), Jeni’s Ice Cream (Los Feliz), Eightfold Coffee (Hollywood)

SAN DIEGO 🏄🏽‍♀️

Et nous voilà arrivés à la fin de notre long périple à travers le Nevada et la Californie… C’est grâce à Vicky qu’on a décidé de terminer cette parenthèse à San Diego. Souvent oubliée dans les itinéraires, j’ai trouvé le quartier de Pacific Beach vraiment plus agréable à vivre que le stress de Los Angeles. Juste profiter de la plage, sans trop de monde, au milieu de petites boutiques, de salons de tatouage et de restaurants healthy. Si vous avez envie de prendre des cours de surf, direction la San Diego Surf School ! C’est le cadeau que mon parrain m’a fait pour mes 30 ans et j’ai trouvé ça génial. 300€ les 3 x 3 heures de cours.

Où dormir ? Je n’ai pas d’endroit à vous recommander car ce que nous avons fait n’était pas incroyable, à cette période tout est vraiment cher… Mais si vous êtes véhiculé, le Pleasant Inn fait l’affaire.

Où manger ? Voici la liste de mes coups de coeur !

Pour les déjeuners : Better Buzz, Armonia Kitchen, Drift Café, Breakfast Republic

Pour les dîners : Mister Sushi, Scuderi Italia, Enoteca Adriano, Bare Back Grill

ALTERNATIVES & BUDGET

Nous avons dépensé, pour deux personnes, 15000€ pour 45 jours dans le Nevada et la Californie.
*Vous n’arriverez pas à 15000€, la différence étant le voyage offert à ma BFF

Transports : 3280€ pour 2 pax (dont 22 pleins d’essence & 16 parkings)
Hébergements : 5130€ pour 2 pax (soit une moyenne de 114€ par nuit)
Restauration : 2870€ pour 2 pax (soit 16€ par personne avec 2 repas par jour)
Shopping & Co : 2270€ pour 2 pax (dont 300€ pour l’école de surf et 300€ pour Universal Studios)

Pour les alternatives, 15 jours dans le Nevada et la Californie, c’est sportif, mais faisable !

Jour 1 & 2 > Las Vegas & la Death Valley National Park
Jour 3 > Sequoia Park
Jour 4 à 6 > San Francisco
Jour 7 à 9 > Route 1
Jour 10 à 12 > Los Angeles
Jour 13 & 14 > San Diego

Si vous avez deux mois devant vous, voici tous les endroits que nous n’avons pas eu le temps faire :

À Las Vegas > Neon Museum, SlotZilla Slip Line, The High Hat Motel, Fremont Street, Holiday Motel, 11th Street Records, Old Las Vegas Sign, The Empty Club & The Rainbow Crosswalk
Les villages de Kingman & Oatman, fermés à cause des inondations
Palm Springs > Indian Canyons, Cabazon Dinosaurs & The Windmills
Le village abandonné de Slab City avec sa Salvation Mountain
Dans les parcs de Sequoia & Kings Canyon > Moro Rock , Big Trees Trail, Crystal Cave & Tunnel Log
À San Francisco > Alcatraz Island, Golden Gate Park, Fontaine Yoda & faire du vélo du Golden Gate à Sausalito
Sur la Ocean Drive > Sutro Baths, Cliff House, Pacifica, San Gregorio State Beach (8$ le parking), Shark Fin Cove (à Davenport), Seacliff State Beach (à Aptos, 10$ le parking), Four Mile Beach (à Santa Cruz), West Cliff Drive (à Santa Cruz), Lighthouse Point (à Santa Cruz), Santa Cruz Wharf, Lover’s Point Park, 17 Mile Drive, Point Lobos State Natural Reserve, Big Sur, Pfeiffer Beach (12$ le parking), McWay Falls
À Los Angeles > voir un match de NBA, Pink Wall (à la boutique de Paul Smith), Made in LA Wall, LACMA & Griffith Observatory

Vous pouvez retrouver toutes mes adresses sur l’app Mapstr avec @marion.bertorello !

LEAVE A COMMENT