fbpx
  • No Products in the Cart

Island Trip : 6 Jours à Fuerteventura

INFORMATIONS & UTILITÉS

Fuerteventura, deuxième plus grande île de l’archipel espagnol des Canaries, se situe au large des côtes marocaines dans l’océan Atlantique. Elle est connue pour son climat doux toute l’année, ses immenses plages de sable blanc et ses paysages arides.

Formalités : une pièce d’identité pour les Européens et les Suisses suffit, sinon un passeport (pas de visa nécessaire).
Devise : EUR / Décalage Horaire : – 1 heure
Meilleure Saison : printemps et automne – pour éviter la foule d’été, les températures sont parfaites
Santé : pas de vaccin nécessaire
Électricité : 220V – pas besoin d’adaptateur
Assurance Chapka (avec COVID) : 24€ pour un Cap Assistance 24h/24 par personne pour 8 jours

PARCOURS & TRANSPORT

Vols ✈️

Nous avons pris un vol direct depuis Paris jusqu’à Fuerteventura avec Transavia. Comptez environ 3h45 de temps de vol. Nous avons payé 280€ par personne (en basse saison, avec 25kg bagages compris, aller/retour). Bonne nouvelle pour les Nantais, le premier vol jusqu’à Fuerteventura, en direct, aura lieu le 18 décembre prochain à partir de 44€ l’aller.

Transavia est une compagnie low-cost du groupe Air France-KLM, proposant des vols à des prix très attractifs au départ de la France (Paris Orly, Nantes, Lyon, Montpellier). La compagnie dessert plus de 100 destinations vers la France et l’Europe. L’idéal pour un séjour à un rapport qualité-prix imbattable ! La réservation de vols est simple, leur service client réactif et disponible à tout moment. 

Transports 🚗

 Nous avons loué une Audi A3 chez Sixt pour 1060€, pour 7 jours de location, soit environ 150€/jour (assurance complète incluse, hors dégâts intérieurs) avec 2450km inclus. Comptez environ 60€ le plein d’essence (nous avons fait un plein en 7 jours, la voiture ne consommait pas grand-chose). Et il n’y a pas de péage à prévoir à Fuerteventura !

Sixt est une société spécialisée dans la location de véhicules et présente dans plus de 100 pays à travers le monde. Depuis 1912, Sixt est une véritable référence ! La réservation se fait facilement en ligne, les informations y sont claires et de nombreux types d’assurances (indispensable lors d’un voyage) sont proposés. Je conseille toujours la complète, on ne sait jamais.

ITINÉRAIRE & SPOTS

Aparté : Nous avons décidé que même en voyage, nous essayerons d’atteindre notre objectif de 3 séances de sport par semaine. Nous avons trouvé un bon compromis au MTK Fuerteventura, qui propose un forfait de 25€ la semaine par personne, donnant un accès illimité à la salle pour venir s’y entraîner. La salle est bien équipée, il n’y a juste pas de climatisation donc à déconseiller en plein été.

Voici l’itinéraire de notre voyage de ces 7 jours sur l’île de Fuerteventura.
Tous les spots sont sauvages et donc ouverts 24h/24, 7j/7 et gratuitement.

Jour 1 : Le nord entre océan & dunes de sable

Le séjour démarre avec la visite du Parque Natural de Corralejo, situé au nord de l’île. Il se compose de dunes dorées qui dénotent avec l’océan et la plage de sable blanc à proximité. C’est un très beau parc sauvage avec un désert mi-sable mi-roche volcanique, que je recommande ! Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la Playa Alzada, où nous avons pu y admirer un levé de soleil exceptionnel ! Vous rencontrerez tous les surfeurs et les écoles de surfeurs, pour commencer une journée dans la bonne humeur.

Jour 2 : Le nord entre cratère & plage atypique

Tôt le matin, nous nous dirigeons vers le Calderon Hondo, un cratère de volcan qui offre un panorama incroyable. Le lever du soleil illumine l’île entière, c’est un véritable spectacle à ne pas manquer (et à regarder jusqu’au bout). Le sentier de randonnée pour y accéder est facile. Puis nous avons découvert la Pop Corn Beach, une plage qui tient son nom aux algues rhodolites qui en se fossilisant prennent un aspect de maïs soufflé ! Spot sympa, mais pas incroyable…

Jour 3 : Le nord-ouest entre village & plage idyllique

Cette troisième journée démarre par la visite d’El Cotillo, un joli village qui nous a beaucoup plu ! Ensuite direction la plage de La Concha, pas dingue, nous nous sommes donc aussitôt redirigés vers Piedra Playa une plage bordée de falaises rouges où les vagues viennent s’échouer au coucher du soleil. Le temps semblait être arrêté. Sans doute l’une des plus belles plages que j’ai vues de ma vie ! Vous croiserez beaucoup de vanlifers aussi dans ces coins, c’est top.

Jour 4 : L’ouest entre spot misère & point culture

Nous commençons par le Barranco de las Peñitas, une vallée où la rivière s’est asséchée et se compose de pierres polies. Ayant été déçus par le Mirador de las Peñitas, nous avons continué vers le Mirador Risco de las Peñas, plus intéressant. Nous avons découvert l’Arco de las Peñitas : une formation rocheuse en forme d’arc. L’accès est difficile, mais ça en vaut la peine ! Nous avons découvert Betancuria, l’ancienne capitale de l’île, pleine de charme. Et la journée s’est achevée avec un spot inutile : Aguas Verde Natural Pools.

Jour 5 : L’est entre village pittoresque & panorama spectaculaire

Nous avons voulu continuer sur notre lancée avec Piscina Natural, une autre piscine naturelle sans grand intérêt, si on ne s’y trouve pas au moment de la bonne marée… Heureusement, la suite de la journée fût plus intéressante avec la découverte d’Ajuv, un petit village de pêcheurs très pittoresque que nous avons adoré, avec sa plage de sable noir. Nous avons terminé la journée par l’Astronomical Viewpoint Sicasumbre, qui offre des vues panoramiques sur les montagnes de l’île.

Jour 6 : Le sud entre nature sauvage & dépaysement

Cette dernière journée à Fuerteventura est consacrée à la visite du Parque Natural Jandía, le pic le plus haut de l’île où se mêlent dunes de sable, volcans et mer chaude. Ce parc possède une beauté sauvage singulière et le paysage quelque peu lunaire nous a fait penser à notre voyage à Lanzarote. Il y a très peu de touristes (car l’accès est difficile) ce qui permet de profiter pleinement du parc et de son immense plage, la Playa de Cofete.

HÔTELS & HÉBERGEMENTS

Nous avons choisi un seul et même hébergement pour l’intégralité de notre séjour. Situé au coeur de l’île, le logement nous a permis de nous sentir « chez nous » une fois rentrés de nos journées.

Finca Casa Calma
Calle el Alto 22
35630 Triquivijate
730€ pour 7 nuits (52€ par nuit par pax).

L’hébergement était impeccable, très beau et bien entretenu. Le seul bémol… les fourmis !

RESTAURANTS & CAFÉS

Etant donné que nous avions un logement fixe, nous avions fait des courses pour la semaine et nous nous organisions pour nos repas. Nous sommes allés chez Mercadona, une chaîne de supermarchés espagnols et nous avons trouvé tout ce que nous souhaitions (65€ la semaine dont beaucoup de choix végétarien, parfait !). Nous avons seulement noté une adresse lors de ce voyage :

La Sombra – 35637 Betancuria, Las Palmas – ~ 10€ pour 2 pax

Situé dans le village de Betancuria, ce restaurant aux airs de jardin suspendu propose une cuisine végane délicieuse.

Food : +++  / Décoration :  +++ / Service : ++

BUDGET & ALTERNATIVES

Pour 8 jours et 7 nuits, comptez 1300€ par personne (en sachant qu’on s’est fait plaisir sur la location de voiture).

Si vous n’avez que 3 jours, je vous recommande de garder : Calderón Hondo, El Cotillo, Piedra Playa, Arco de las Peñitas et Ajuy.

Si vous avez une plus d’une semaine, voici la liste des spots que nous n’avons pas eu le temps de faire : La Oliva, Casa de los Coroneles, Villaverde, Barranco Encantado, Playa del Aguila, Los Molinos, La Pared et la Playa de Sotavento.

Vous pouvez retrouver toutes mes adresses sur l’app Mapstr avec @marion.bertorello !

LEAVE A COMMENT