fbpx
  • No Products in the Cart

Road Trip : 35 Jours dans l’État de Victoria

📔 Temps de Lecture : 25 minutes

Pour ces 85 jours en Australie, j’ai émis 8034.26kg de CO2, compensés par l’achat de 9 teqCO2 d’une valeur de 189€ TTC 🌱

INFORMATIONS & UTILITÉS

Formalités : un passeport pour les Européens et les Suisses, valable 6 mois avant la date de retour
(avoir un billet retour ou de continuation est recommandé).
Un visa électronique est obligatoire, pour un séjour jusqu’à 90 jours consécutifs et il est gratuit : l’eVisitor.
Sa délivrance peut prendre jusqu’à 2 jours (j’ai eu un retour en 15 minutes) et sa validité est d’un an.

NB : Si vous passez par la Nouvelle-Zélande, vous aurez le NZeTA à prendre obligatoirement,
pour un séjour jusqu’à 90 jours consécutifs et il coûte 33€ par pax (en octobre 2022).
Le passage à la douane australienne se fera rapidement (10 minutes)
et vous n’aurez pas de tampon sur votre passeport en passant par les SmartGates.

Pour tous les autres types de visas, c’est par ici : Australian Government – Department of Home Affairs

Devise : Dollar Australien (AUD)

Décalages Horaires : Vous avez 3 décalages horaires possibles en Australie : l’Est, le Centre et l’Ouest.
– L’Est comprend le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales), Victoria, la Tasmanie
et le Territoire de la Capitale Australienne (Australian Capital Territory)
– Le Centre comprend l’Australie Méridionale (South Australia), l’ouest de la Nouvelle-Galles du Sud
(New South Wales) et le Territoire du Nord
– L’Ouest comprend l’Australie Occidentale (Western Australia)

NB : Vous aurez entre 8h et 10h de décalage horaire avec la France (à vérifier en fonction de votre destination)

Meilleures Saisons : En pratique, vous pouvez voyager toute l’année en Australie ; tout va dépendre du choix de votre région.
Janvier & Février : le Sud. Vous risquez d’avoir très chaud dans le Centre.
Mars, Avril & Mai : l’Outback (Uluru). Mais aussi, un peu du Nord et un peu du Sud.
Juin, Juillet & Août : le Nord, le Centre et la Grande Barrière de Corail. Il fera plutôt frais et pluvieux dans le Sud.
Septembre, Octobre & Novembre : tout le pays ! Même si dans le Nord, à partir de novembre, vous risquez d’avoir des tempêtes.
Décembre : le Sud et l’Ouest. Vous risquez d’avoir des plus diluviennes dans le Nord.

Santé : Pas de vaccin obligatoire ou recommandé

Électricité : Vous trouverez du Type I, avec trois fiches plates ; vous aurez donc besoin d’un adaptateur
(mais pas d’un transformateur car le voltage est quasiment identique à celui que l’on a en France).

Assurance Chapka : 196€ pour un Cap Assistance 24h/24 par pax pour 85 jours (2,30€ par jour) ; sans l’option annulation.
-10% avec MARION10 *Collaboration

Internet : une eSIM via Holafly (3 x 30 jours – 20Go-5% avec MARIONBERTORELLO5) *Collaboration

PARCOURS & TRANSPORT

Quid des vols ? ✈️

Cette destination fait partie de notre Tour du Monde via Ave Mundum.
Nos vols ont été opérés d’abord par Air Tahiti Nui, de Los Angeles en passant par Papeete (Polynésie Française),
jusqu’à Auckland (Nouvelle-Zélande) ; puis par Jetstar d’Auckland à Melbourne. Nous n’avons pas fait de vol interne.
Je vous recommande de booker via Ulysse (-10€ avec PQ3EIM1HX).

Quid de la voiture ? 🚐

Pour visiter ces 3 états (Victoria, Nouvelle-Galles du Sud, Queensland) et l’Australie de manière générale, il faudra vous équiper d’une voiture (malheureusement, vous avez peu de train et les vols internes peuvent vous faire passer à côté de belles rencontres humaines et animales). Vous serez libres de vous arrêter pour contempler les paysages, faire vos photos et vous restaurer. Depuis des années, nous réservons via RentalCars.com, que je recommande fortement car leur assurance est top et leurs prix avantageux.

Cette fois-ci, nous avons décidé de vivre une expérience hors du commun : expérimenter ce qu’est la Van Life. Autrement dit, se déplacer durant deux mois à travers la Côte Est Australienne (du Sud au Nord) avec notre maison. Aujourd’hui, vous avez plusieurs dizaines de compagnies et de particuliers qui proposent la location de ces véhicules motorisés. Après avoir lu des centaines de témoignages, nous ne savions pas à qui faire confiance…

Étant sur la haute saison, à 15 jours de partir, les tarifs sont multipliés par trois (je vous conseille de vous y prendre bien en avance) ! Quand on voit le budget que cela représente, on avait peur de faire une erreur dans le choix du prestataire et du véhicule. On a confié cette mission à All Around Travel (-10% en venant de ma part et leurs services sont gratuits) ! Ils nous ont trouvé une pépite chez Apollo Camper, modèle Eurotourer pour 12220€ pour 2 pax pour 57 jours (avec Full Assurance) ; soit 107€ / jour / pax.

Un chapitre entier sera consacré à la Van Life dans l’article global sur l’Australie.
Conseil : téléchargez l’app Maps.me pour vous déplacer sans utiliser vos données mobiles.

Et les autres transports ? 🚃

Dans les grandes villes comme Melbourne, Sydney ou Brisbane, je vous recommande de vous déplacer en transports en commun. Ils sont très bien pensés, même si un peu onéreux. Vous pouvez bien sûr utiliser un service de VTC, car tout est sécurisé (vous avez des caméras de partout). Et enfin, vous connaissez ma méthode pour visiter au mieux un endroit : marcher.

ITINÉRAIRE & SPOTS

Ces 35 jours dans l’État de Victoria,
font parti d’un road-trip global de 85 jours à travers trois états d‘Australie.
Cette partie du voyage se découpe en trois parties : Melbourne, la Great Ocean Road & la Pacific Coastal.

JOUR 1 à 28 : MELBOURNE

Nous avons passé quatre semaines à Melbourne ! Après six mois sur le continent américain, nous avons ressenti le besoin de faire une pause dans notre Tour du Monde ; pour accueillir la seconde partie de ce projet avec énergie et excitation. Nous avons aussi dû tout organiser en dernière minute, en sachant que nous allions tomber sur les vacances scolaires. Et je n’ai absolument aucun regret d’avoir choisi Melbourne comme ville pour faire cet arrêt, je vous explique pourquoi juste en-dessous.

Cette ville de presque 10 000km2 (100 fois Paris) est la capitale de l’État de Victoria. Si vous souhaitez débuter votre découverte de l’Australie, c’est par là qu’il faut commencer car Melbourne est très cosmopolite : sur ses 4 millions d’habitants, 1/3 parlent une autre langue dans leur foyer et 1/4 sont des étrangers. Et pour cause, elle offre de la culture et de l’histoire, mais également de la gastronomie comme nulle part ailleurs en Australie.

Comment se déplacer à Melbourne ?

Dans les grandes villes, comme indiqué plus haut, le meilleur moyen reste les transports en commun. À Melbourne, ils sont nombreux, propres et respectent les horaires indiqués (à quelques minutes près). C’est ici que se trouve le plus grand réseau de tramways au monde avec 250km de pistes : de quoi explorer en long, en large et en travers. Il suffit de vous munir d’une Myki Card. Elle s’utilise pour tous les transports. La carte seule coûte 6$.

Si vous restez 7 jours, et que vous comptez explorer, chargez votre carte avec Myki Pass pour 46$ la semaine (soit 30€). Si comme nous, ça sera plus aléatoire, chargez votre carte avec Myki Money en choisissant la somme que vous souhaitez. De là, deux possibilités : soit un tarif de 4,60$ (3€) pour 2h de trajet ; soit 9,20$ (6€) la semaine et 6,70$ (4,50€) le week-end pour un tarif journalier (peu importe votre nombre de trajets).

NB 1 : la zone du CBD est gratuite en tramway
NB 2 : la carte s’achète et se recharge aux 7-Eleven, bornes Myki, centres PVT (Public Victoria Transport) et en ligne.

Le quartier le plus connu de Melbourne s’appelle le CBD (Center Business District) : c’est ici que vous aurez ce dont vous avez besoin pour vous imprégner de l’Australian Touch, sans être dépaysé pour autant. Vous aurez de quoi faire du shopping avec le chic Emporium Melbourne, la classique Bourke Street ou encore la fougue du Melbourne Central. Vous pourrez arpenter les quelques rues de Chinatown, mais aussi rejoindre à pied de la Flinder’s Street Station à la Saint Paul’s Cathedral en passant par la Degraves Street.

Non loin du CBD, vous trouverez le quartier de Fitzoy (arrêtez-vous à l’arrêt Johnson Street). Ce petit coin commence à devenir célèbre pour ses touches mêlant l’underground, le bobo et l’arty. Vous y trouverez des fresques recouvrant des murs entiers, mais aussi des restaurants veggies & vegans ainsi que des shops vintages vendant des objets et vêtements de tous les styles. Une petite heure suffit à avoir l’ambiance globale de ce quartier qui va certainement se développer au cours des années.

Où dormir au CBD ? Au Best Western Melbourne City*** – 80€ la nuit

Un quartier, dont peu de gens parlent : South Yarra. Nous avons pris un AirBnB (98€ la nuit) pour trois semaines ici ! J’ai adoré la vie de quartier : plein de cafés et boutiques. L’ambiance vaut le détour, au moins le temps d’un brunch. Non loin, vous avez le quartier de Saint Kilda où nous avons pris un autre AirBnB (133€ la nuit) mais où le charme n’a pas opéré : moins bien desservi, moins “mignon”. Vous pourrez vous rendre au Luna Park (10€ l’entrée / pax avec une attraction comprise) plus rapidement cependant.

Si vous avez envie de voir une plage, je vous conseille Brighton Beach ! Cette plage est devenue connue avec ses Brighton Bathing Boxes colorées. Si vous prenez le métro, arrêtez-vous à l’arrêt du même nom, puis sortez à gauche, vous aurez alors une jetée (avec des rochers noirs) et le point de vue depuis ici est sublime : la vraie Skyline de Melbourne. À faire absolument en sunset. Pour une sortie dans le même esprit, on a adoré se balader sur la South Wharf Promenade dans le quartier des Docklands.

Où manger à Melbourne ? Voici mon Top 10 :

Coffees & Co :
Axil (CBD), Koffi Bar (CBD), Liminal (CBD),
House of Lulu White (South Yarra), SOS Café (South Yarra), Café Gaia (South Yarra)

Restaurants & Co :
Max (CBD), Rice Paper Scissors (CBD), Dodee Paidang (CBD), Kekou (Richmond)

NB : À Melbourne (et partout ailleurs) il n’est pas rare d’avoir une surcharge sur la note finale
qui varie entre 10 et 15% durant les week-ends et les public holidays.
Vous pouvez aussi avoir des 1,25% qui s’appliquent en plus en réglant par CB.

Melbourne est l’endroit idéal pour flâner, déguster des mets délicieux de la cuisine du monde entier et rencontrer des personnes venant de tous les horizons. Vous avez autant les buildings du CBD, qu’une vie de quartier à South Yarra et que les plages pour vous sentir comme chez vous et en sécurité. Il y a un quartier que nous n’avons pas pris le temps de faire à regret : Southbank ! C’est ici que vous retrouverez le fameux Melbourne Skydeck (43€ / pax), l’Eureka Tower ou encore les Laneways.

J’ai pu découvrir deux autres quartiers, plutôt résidentiels, que j’ai trouvé très mignons grâce à deux rendez-vous ! Le premier, il s’agit d’Avondale Heights. Prenez du temps pour vous et faites-vous chouchouter par un membre de l’équipe d’Angelina du salon Nail Artistry Melbourne ; salon qui redonne santé à vos ongles naturels. Où alors partez en direction du quartier Hampton pour rafraichir votre coupe de cheveux au salon Kleoniki Hair : j’ai encore le massage crânien avec le siège massant en tête.

JOUR 29 à 31 : GREAT OCEAN ROAD

On commence notre aventure avec Birdy, notre van aménagé, par la Great Ocean Road. On a vécu au rythme de la nature. Une expérience que nous avons choisi de vivre et que nous choisirons de rééditer si nous revenions par ici !

Carte d’Identité

La Great Ocean Road (route B100) est une route côtière d’environ 250km. Elle est considérée comme l’une des plus pittoresques du monde. Depuis 2011, elle fait partie de la Australian National Heritage List. Pour l’anecdote, en 1924, le Casino, un bateau à vapeur, s’échoua vers Cape Patton. De ce fait, 500 barils de bières et 120 caisses de spiritueux furent jetés à la mer. Les travailleurs prirent alors une pause de 2 semaines pour se détendre ce qui interrompit la construction de la Great Ocean Road. En 1932, la route est terminée.

De nombreux backpackers sont plutôt attirés par « l’Outback », le fin fond des terres australiennes. Pourtant, je peux vous assurer que cette côte sauvage est d’une beauté rare. À seulement une heure de Melbourne, découvrez ses environs façonnés par les tempêtes et sculptés par les vagues, ses panoramas saisissants, ses plages désertes aux eaux turquoise, ses forêts tropicales, sa faune et sa flore endémiques… De Torquay à Warrnambool, en passant par Lorne, Cap Otway ou encore Port Campbell, le spectacle n’attend que vous. 

Durée

2 à 4 jours (plus ou moins un week-end) ou de façon plus cool en 1 journée, sans les randonnées.

Saisonnalité

La saison idéale pour sillonner la Great Ocean Road est de septembre à février. Attention cependant aux vacances scolaires (fin septembre à début octobre — mi-décembre à fin janvier) où le taux de fréquentation est important. 

La météo peut être parfois capricieuse. Les conditions peuvent changer rapidement, alors je vous invite à consulter le site web de Parks Victoria pour obtenir des informations à jour sur la sécurité des sites et leurs éventuelles fermetures.

Accès

Torquay, marque le point de départ de la Great Ocean Road (à environ 100km de Melbourne). Dirigez-vous vers l’ouest le long de la West Gate Freeway (M1), traversez le West Gate Bridge, puis cette route devient la Princes Freeway (M1) en contournant Werribee et la grande ville de Geelong. Ensuite, prenez la sortie Anglesea Road (C134) et continuez sur 14 km jusqu’à la Great Ocean Road (B100).

Point d’Intérêts

Le voyage le long de la Great Ocean Road traverse des paysages uniques et met en évidence la beauté naturelle de cette partie de Victoria. Certains seront charmés par de superbes randonnées, d’autres s’émerveilleront devant les kangourous, les koalas ou encore les baleines ! Retrouvez ci-dessous mon top 10 des choses à voir et à faire sur la Great Ocean Road :

1. Bells Beach : Ah la légendaire Bells Beach ! Entre Torquay et Anglesea, au même niveau que Point Addis, cette plage offre aux amateurs de surf des vagues de grande qualité. Ce n’est pas le meilleur spot pour apprendre à surfer, mais les plus expérimentés y trouveront leur bonheur. Aussi, vous pouvez vous installer sur la plateforme d’observation au sommet de la falaise pour admirer le paysage. Ce lieu est devenu encore plus célèbre depuis la sortie du film Point Break et sa scène finale se déroulant là-bas (en réalité, cette scène fut filmée à Indian Beach). Des compétitions de surf sont organisées à Bells Beach et notamment le Ripcurl Pro Bells Beach depuis 1961. Pour encore plus de surf, je vous conseille de faire un tour à Lorne Beach et à Johanna Beach. Enfin, pour les plus curieux, l’Australian National Surfing Museum de Torquay vous en apprendra davantage sur l’histoire du surf.

2. Point Addis : Nous n’avons pas exploré ce parc national marin de plus de 4420 hectares, car les conditions météorologiques n’étaient pas optimales. Si comme nous, la météo ne vous permet pas d’explorer le monde marin, il est tout à fait possible de faire une randonnée côtière en boucle (11km – 3h) très appréciée des voyageurs et des locaux.
Cette promenade est ouverte toute l’année 24h/24. Il est préférable de marcher lorsque la marée est basse.
Le départ se fait près de Bells Beach. 

3. Erskine Falls : Ces cascades comptent parmi les plus populaires du Otway NP (gratuit). Elles plongent sur plus de 30 mètres dans un ravin luxuriant de fougères. Deux belvédères permettent de bénéficier de vues époustouflantes sur les chutes d’eau.
Attention, il faut mériter l’accès et notamment vers le belvédère inférieur : 240 marches mèneront vers le spectacle.
Elles se trouvent à 9km de Lorne. Pour les plus téméraires, il est possible d’emprunter une piste le long de la rivière pour rejoindre Lorne en passant par Straw Falls et Splitter Falls.

4. Cap Otway : Nous nous étions dirigés vers ce lieu principalement pour visiter son phare : le Cape Otway Lightstation, le plus vieux phare d’Australie. Depuis 1848, il signale aux marins la proximité de la côte. C’était un passage obligé pour rejoindre Melbourne depuis l’Europe. Je vous laisse imaginer les histoires qui ont pu se passer par ici. Avec ses plus de 90 mètres au-dessus de la mer, la vue est certainement imprenable en son sommet. Malheureusement, nous nous y sommes présentés sans connaitre le prix.
Nous avons préféré ne pas payer pour ce spot. Pour information, le phare n’est ouvert à la visite que du vendredi au mardi de 10h à 17h. Comptez 12,70 € par personne pour visiter le phare, le petit musée, la station télégraphique et le radar datant de la Seconde Guerre Mondiale. Sans oublier qu’entre juin et octobre, vous aurez peut-être l’occasion d’observer des baleines.
La route pour rejoindre le phare est absolument fantastique. Ainsi, même si vous ne comptez pas le visiter, je vous conseille vivement de faire l’aller-retour pour les paysages.

5. Hopetoun Falls : Imprégnez-vous des embruns aux abords de ces chutes de 30 mètres de haut dans le splendide Parc National Great Otway ! L’accès est gratuit pour le plus grand bonheur des visiteurs. Un belvédère vous offre une vue parfaite sur les cascades après avoir monté 200 marches à travers des clairières de fougères arborescentes.
Comme partout, veillez à respecter les lieux et à ne pas laisser de déchets à votre départ.

6. The Redwoods : Le parc Otways est gratuit dans son intégralité. Profitez-en pour vous promener et découvrir la Redwood Forest, ou Apple Redwood par les locaux. Cette forêt regroupe un nombre remarquable d’arbres parmi les plus hauts du monde, loin de leur Californie natale. Ces séquoias, plantés à l’origine en 1936 par des forestiers victoriens à des fins expérimentales, atteignent aujourd’hui plus de 60m de haut. La sensation que procure cette promenade en bord de rivière entre ces géants des forêts est inexplicable. Faites attention aux moustiques… Il y en a beaucoup, mais cela n’empêche pas de profiter de la balade.

7. 12 Apostles : La Great Ocean Road abrite des sites spectaculaires, dont le joyau de la couronne : les 12 Apôtres. La route menant à ce lieu est à couper le souffle avec ses falaises et ses roches déchiquetées par la mer. Près des rives dorées de Port Campbell, vous vous approchez petit à petit de cette merveille naturelle. Ces piliers de calcaire s’élèvent le long du littoral au nombre de 8. En effet, les eaux et le temps firent tomber quelques apôtres. La création de ces roches spectaculaires fait suite à plus de 20 millions d’années de sédiments devenant au cours du temps des formations calcaires uniques. Les vagues puissantes, le sel et le vent ont érodé les falaises en créant des arches majestueuses qui se sont effondrées pour laisser place à ces importants piliers allant jusqu’à 45 mètres de haut. Les couleurs et les lumières changent au rythme des journées, dévoilant des contrastes impressionnants. Les voyageurs du monde entier parcourent le globe pour découvrir les mystères de ce site.

8. Gibson Steps : Au sein même du Parc National de Port Campbell, vous trouverez ces 86 marches à quelques minutes des 12 Apôtres. Elles ont été sculptées au fil du temps par les conditions météorologiques de la région. Du haut des marches, une plateforme vous permet d’observer Gog et Magog, deux impressionnants morceaux de falaise comme posés au beau milieu des eaux agitées de la côte. En bas des marches, la plage est réputée pour la pêche et ses poissons multicolores, mais la nage y est fortement déconseillée.
Comme pour tous les sites naturels de la Great Ocean Road, une histoire fascinante se cache derrière Gibson Steps. À l’origine, on pense que les marches ont été taillées par le peuple Kirrae Whurrong, une tribu locale ayant élu domicile dans la région.
C’est en 1869 qu’elles furent baptisées Gibson Steps à la suite de la construction de Glenample Homestead par le pionnier Hugh Gibson. Cette ferme fut le refuge de Tom Pearce et Eva Carmichael, naufragés du Loch Ard.
Pour accéder à Gibson Steps, le meilleur moyen est de se garer directement au niveau de la plateforme d’observation. Il est aussi possible de se garer au parking des 12 Apôtres et de faire une jolie marche d’un kilomètre vers Gibson Steps.

9. Loch Ard Gorge: Nous voulions nous y aventurer, mais une barrière nous empêchait de passer. Certains voyageurs n’ont cependant pas renoncé et ont osé passer par-dessus. La gorge du Loch Ard est située dans le Parc National de Port Campbell à seulement 3 minutes des 12 Apôtres. Cette gorge pittoresque abrite une belle baie aux eaux translucides.
Comme j’ai pu l’expliquer rapidement précédemment, le naufrage du Loch Ard eut lieu sur l’île voisine de Muttonbird après un voyage tumultueux depuis l’Angleterre. Seuls 2 des 54 passagers ont survécu : Tom Pearce, un marin de 19 ans et Eva Carmichael, une Irlandaise de 19 ans également qui voyageait en famille. En 2009, l’arche d’Island Archway s’est effondrée, laissant deux énormes roches face à face. Ces deux piliers rocheux ont été nommés Tom et Eva.

Je vous partage un lieu qui, selon moi, n’est pas un incontournable :

10. Kennett River — Koala Walk : Officiellement connu sous le nom de Grey River Road, ce site est considéré comme l’un des meilleurs endroits d’Australie pour observer les koalas dans leur environnement naturel. Cependant, nous n’avons pas vu de koala… Et le lieu n’est pas très charmant. Si vous avez le temps, pourquoi pas. Si votre temps est compté et que vous souhaitez foncer vers les plus beaux spots de la Great Ocean Road, vous pouvez faire l’impasse.

Où dormir sur la Great Ocean Road ? Voici la liste de nos emplacements avec équipements :

Big 4 Anglesa : électricité, eau, vidange, poubelles, douche & wc, wifi > 45€ la nuit (70$)
Ferguson Recreation Grounds : aucun équipement > gratuit
Goulburn Rest Area : aucun équipement > gratuit

Bonus : Drift House à Port Fairy450€ la nuit

Ce boutique-hôtel est un vrai bijou ! Chaque suite est unique (vous en avez six) et a sa propre décoration :
nous avions la numéro 4 par choix, car c’est mon chiffre. Elles ont toutes l’air uniques et incroyablement bien décoré.
J’adore le design et l’architecture et quand il prend en compte l’environnement, ça devient un vrai coup de coeur. Découvrez aussi The Salon : un endroit cosy où vous pourrez vous restaurer avec les meilleurs mets de tout Victoria ! À rajouter à votre itinéraire de toute urgence pour une pause inoubliable. *Collaboration

JOUR 32 : COASTAL PACIFIC DRIVE

Après avoir parcouru la Great Ocean Road, on a fait une boucle en repassant par Melbourne pour attaquer la Coastal Pacific Drive.

Carte d’Identité

La Coastal Pacific Drive est située à l’est de Melbourne. Cette route côtière, reliant Melbourne à Sydney, est l’une des plus populaires d’Australie. Le long de cette côte sauvage, vous découvrirez les plus beaux parcs nationaux du pays, des plages sensationnelles, des forêts luxuriantes et une faune toujours plus surprenante. Vous pourrez marcher, surfer, plonger, découvrir le bush, faire du canoë, observer des baleines et des dauphins, déguster des fruits de mer, des vins locaux… De quoi satisfaire tous les goûts !

Saisonnalité

Il est préférable de parcourir la Coastal Pacific Drive de septembre à février, comme pour la Great Ocean Road.

Accès

Prenez la route vers l’est en direction du Yarra Ranges National Park avant de continuer vers le sud pour rejoindre le littoral. Le point de départ que nous vous conseillons est la Black Spur Drive, à environ 80 km de Melbourne.
Les passionnés de vin ne manqueront certainement pas cette étape.

Point d’Intérêts

Dans un premier temps, nous nous sommes dirigés vers les terres luxuriantes de la région avant de retrouver la côte et la fameuse Philip Island, à seulement 1h30 de route de Melbourne. Il est tout à fait possible de consacrer une journée complète à la visite de cette île de 101m2. Selon moi, cette étape est une véritable évasion.
Si vous voulez vivre l’expérience à 100%, vous devrez prévoir un budget d’au moins 50€ par personne. Il faut savoir qu’il existe un Multi Pass vous permettant de visiter 4 parcs et réserves sur Phillip Island à un tarif préférentiel de 58$ par personne (37€). Le pass comprend : Penguin Parade General Viewing, Churchill Island, Koala Conservation Reserve et Antarctic Journey.

Black Spur Drive : Située dans le Yarra Ranges National Park, la Black Spur Drive s’étend sur 27,9km. Avec ses arbres imposants et ses vues spectaculaires sur la vallée, cette route ne peut que vous enchanter. Baissez les fenêtres et savourez le parfum du bush australien ! Si vous souhaitez profiter d’une pause pique-nique, l’aire de repos Fernshaw est parfaitement prévue pour. De plus, il est bon de savoir que cette région, la Yarra Valley, est connue pour son vin primé. En effet, vous trouverez de nombreuses wineries dans lesquelles vous pourrez déguster un bon verre de vin local.

Pinnacles Lookout (Cape Woolamai) : Avant d’arriver à Philip Island et légèrement plus au sud, découvrez cette randonnée emblématique. Les belvédères sont impressionnants avec une vue sur toute la région des Grampians. Plusieurs options s’offrent à vous pour atteindre The Pinnacles avec des variantes de distance et de difficulté. Le départ peut se faire depuis le Sundial Car Park, depuis le Wonderland Car Park ou encore depuis Halls Gap Caravan Park. Comptez entre 1 et 5 heures de marche. Portez de bonnes chaussures et veillez à vérifier les avertissements de feux avant de partir.

Koala Conservation Reserve : Nous avons choisi de visiter cette réserve qui n’est absolument pas un zoo. Vous connaissez bien notre refus de participer à l’exploitation des animaux. Il y a d’ailleurs un grand nombre d’établissements en Australie qui prétendent être des sanctuaires pour koalas, alors que ce sont de véritables zoos. Faites bien attention ! À la Koala Conservation Reserve, il n’y a rien de tout cela. Ici, ils recueillent les koalas brûlés lors des feux de forêt, les soignent et les réhabilitent dans leur habitat naturel. Il faut vous faire à l’idée que vous ne croiserez certainement pas des milliers de koalas. Nous en avons tout de même vu 4. La visite dure environ 2 heures et coûte 18€ pour deux personnes (24,7 $), c’est un bon prix et cette entrée contribue au soin des koalas. La réserve est ouverte tous les jours de 10h à 17h30. La dernière entrée se fait à 16h30.

The Nobbies : Même si le paysage à l’air magique, nous avons préféré passer plus de temps ailleurs, le vent étant très fort, nous commencions à avoir mal à la tête. Ce lieu est surtout réputé pour sa Parade des Pingouins, à Summerland Beach. Mais selon nous, ce n’est pas une activité bénéfique pour les animaux… C’est aussi pour cette raison que nous avons décidé de contourner cette visite.

Bunurong Coastal Drive : Une météo capricieuse nous a empêchés de la découvrir… S’étendant de Cape Paterson à Inverloch, cette route côtière longe des falaises sur lesquelles des sentiers vous permettent d’accéder à des plages splendides et isolées. Ne manquez pas de faire un stop à The Oaks, Twin Reefs et Shack Bay pour des vues panoramiques à couper le souffle. Et le plus incroyable dans tout ça, c’est que le premier os de dinosaure découvert en Australie, le « Cape Paterson Claw », fut trouvé dans cette région en 1903.

Où dormir sur la Coastal Pacific Drive ? Voici la liste de nos emplacements avec équipements :

Scout Camp Loop : aucun équipement > gratuit
Shallow Inlet Campground : wc, eau > 13€ la nuit (20$)

JOUR 33 à 35 : WILSONS PROMONTORY NATIONAL PARK

Durée : 2-3 jours
🧭 Horaires : 7 j/7 – 24h/24
💵 Tarif : Gratuit

Carte d’Identité

Le Wilsons Promontory National Park fait partie des merveilles de la culture autochtone. L’État de Victoria respecte ce lien profond et continu que les propriétaires traditionnels entretiennent avec la nature. Leur rôle dans la protection du pays est indéniable. 

Vous voilà sur la pointe sud de l’Australie continentale, en plein cœur de l’habitat naturel des kangourous, des wallabies, des wombats, des émeus et d’une multitude d’espèces d’oiseaux… La route pour aller d’un point d’intérêt à un autre est splendide, les sentiers sont isolés, les plages sont immaculées. Cette péninsule offre aux voyageurs un décor unique. Les amoureux de la nature et de randonnées y trouveront largement leur bonheur.

Accès

Après avoir arpenté la 1e partie de la Coastal Pacific Drive, nous voilà toujours à bord de notre van aménagé en direction du Wilsons Promontory NP. L’accès est simple et il est plutôt facile de trouver un emplacement pour dormir en van du côté de Tidal River. Le camping ou bivouac sauvage est interdit dans le parc. Il est nécessaire de trouver une zone prévue à cet effet pour la nuit (payant).

Les plages et les côtes sont des zones naturelles protégées. Prenez le temps de consulter les conseils de sécurité sur le site officiel du parc pour éviter tout danger. Aussi, portez de bonnes chaussures et veillez à vérifier les avertissements de feux avant de partir.

Point d’Intérêts

Se déplacer sur la Coastal Pacific Drive, c’est s’émerveiller face à des paysages en constant changement.
Voici les spots que je vous conseille de visiter en 2 ou 3 jours :

The Big Drift : Ce court sentier de 4km et d’environ 1h30 de marche aller-retour se trouve à l’entrée du Wilsons Prom. Faites-le sans hésiter une seconde ! La vue sur les dunes de sable en constante évolution est imprenable. Il est plutôt facile de se perdre…
Restez bien sur le chemin et tout se déroulera bien.

The Prom Wildlife Walk : Cette marche de 45min en boucle hors des sentiers battus est incroyable. Cependant, faites bien attention aux petites boules de cactus qui piquent. Vous y verrez des kangourous, des wombats, des wallabies et des émeus.
Il est important de ne surtout pas les attirer avec de la nourriture, car ils peuvent devenir un véritable danger pour vous, ajouté au fait que la nourriture humaine soit aussi un danger pour leur santé.

Fairy Cove from Darby River : Cette randonnée d’environ 3h aller-retour prend quasiment une demi-journée en réalité du fait des pauses face aux vues exceptionnelles sur la rivière Darby et le parc marin.
Si le temps vous le permet, descendez vers la Fairy Cove, une plage digne des Seychelles.

Mount Oberon Summit : Pour bénéficier des meilleures vues sur Victoria, foncez-y ! Cette randonnée emblématique de 3h aller-retour offre des vues panoramiques à 558 mètres d’altitude. Le départ se fait depuis le parking de Telegraph Saddle. La montée est assez raide et pas forcément jolie, mais une fois en haut, vous ne le regretterez pas ! La vue sur les eaux turquoise, sur les îles au large ou encore sur les baies est stupéfiante. De plus, c’est selon moi le meilleur endroit pour admirer le coucher de soleil à Wilsons Prom.

Whisky Bay : Depuis le parking de Whisky Bay, suivez le ruisseau puis traversez les dunes de sable avant d’atteindre cette pittoresque baie entourée de rochers de granit. Comptez 30min de marche aller-retour. 

Squeaky Beach : Cette plage est nommée ainsi en raison du bruit que le sable fait lorsque l’on s’y promène. Ses eaux turquoise lui ont valu le titre de la plage la plus photographiée de Wilsons Prom. 10min de marche suffisent pour rejoindre Squeaky Beach.

Norman Beach : Cette plage n’est pas un coup de cœur, mais si vous cherchez un endroit pour vous reposer sur le sable et admirer la vue sur les îles et sur le mont Oberon, c’est plutôt un bon plan. Comptez 10min de marche aller-retour. 

Si vous avez encore un peu de temps devant vous :

Picnic Bay : Ce lieu est idéal pour se promener sur la plage, se baigner dans l’eau cristalline et découvrir les piscines naturelles formées par les roches. Un court chemin escarpé mène du parking à la plage. 

Mount Bishop : Comme pour le Mount Oberon, vous serez impressionnés par la vue depuis son sommet à 319 mètres d’altitude. La randonnée est plutôt difficile et dure environ 4h aller-retour. Vous parcourrez des forêts luxuriantes et escaladerez des rochers de granit avant de profiter des vues spectaculaires sur Squeaky Beach et Whisky Bay.

Tidal River to Pillar Point : Avec pour point de départ Tidal River, cette randonnée de 2 à 3h mène au belvédère de Pillar Point s’ouvrant sur les baies et le Mount Oberon. Attention, le vent peut être violent vers la fin.

ALTERNATIVES & BUDGET

Nous avons dépensé, pour deux personnes, 8700€ pour 35 jours dans l’état de Victoria, soit 124€ / jour / pax.
*J’ai divisé le coût du van par jour pour le répartir sur les 3 états

Transports : 2000€ pour 2 pax (dont 5 pleins d’essence à 100€ chacun & 110€ de Myki à Melbourne)
Hébergements : 3300€ pour 2 pax (soit une moyenne de 94€ par nuit)
Restauration : 2000€ pour 2 pax (soit 28€ par personne avec 2 repas par jour avec 10 restaurants)
Shopping & Co : 1400€ pour 2 pax (dont 115€ pour la salle de sport, 140€ de matériel et 300€ pour des baskets)

Pour les alternatives, 15 jours dans l’état de Victoria, c’est top !
Si vous avez plus de temps, allez jusqu’à Adélaïde en longeant la côte.

Jour 1 & 2 > Melbourne
Jour 3 & 4 > Great Ocean Road & Otway National Park
Jour 5 & 6 > Grampians National Park
Jour 7 & 8 > Yarra Valley
Jour 9 & 10 > Phillip Island
Jour 11 & 12 > Bunurong Coastal Reserve
Jour 13 & 14 > Wilsons Promontory National Park

Vous pouvez retrouver toutes mes adresses sur l’app Mapstr avec @marion.bertorello !

4 Comments

  1. Répondre

    Marine

    13/01/2023

    un bonheur de découvrir ces lieux, ça me donne encore plus envie d’y aller un jour !! ton article est très complet et détail bien toutes les formalités! et quel plaisir de pouvoir voir ton travail photographique qui est sublime 🙂

    • Répondre

      Marion

      23/01/2023

      Coucou Marine !
      Hoooo merci beaucoup pour avoir pris le temps de m’écrire tout ça, c’est adorable 🙂

  2. Répondre

    Mama Syca

    24/01/2023

    Coucou Marion,

    Toujours aussi passionnant tes articles. Je voyage à chaque lignes, chaque photos 😍 Merci pour ces découvertes ♥️

    Bizz.
    Jessica

    • Répondre

      Marion

      24/01/2023

      Coucou Jessica,
      Merci beaucoup t’avoir pris le temps de m’écrire ces mots 🙂

LEAVE A COMMENT